Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tiffauges Lecteur

Mes lectures coup de coeur : romans, essais, biographies, policiers et thriller...

"N'essuie jamais de larmes sans gants", de Jonas Gardell : je veux dans ma vie pouvoir aimer quelqu'un qui m'aime

"N'essuie jamais de larmes sans gants", de Jonas Gardell : je veux dans ma vie pouvoir aimer quelqu'un qui m'aime

📖📖📖📖📖/5️⃣

Stockholm, 1982, où l’on suit, sur un peu plus d’une décennie, les parcours et destins de Rasmus et Benjamin d’abord, puis de Paul, Reine, Bengt, Lars-Ake et Seppo, jeunes adultes de la province, de la campagne et qui débarquent dans la capitale pour vivre pleinement leur vie, leurs désirs et leur homosexualité...

Trois chapitres ; l’amour, la maladie et la mort, car c’est bien ça, le sujet du livre : alors que l’homosexualité vient d’être dépénalisée, que les gays accèdent à une certaine visibilité dans la Suède des années 80, avec ses associations identitaires et militantes, ses marches des fiertés, ses clubs, apparaît, d’abord aux États-Unis puis en Suède, ce que l’on nome d’abord le «cancer gay », faute de lui trouver un autre nom et qui deviendra très vite le SIDA, partout dans le monde...

Passé, présent et futur s’entremêlent pour nous raconter l’enfance et l’adolescence de nos personnages, de leurs parcours singuliers et qui tous, seront confrontés à la maladie - la plupart en mourront...

Ce magnifique roman est aussi un incroyable travail de documentaliste sur ces années-là face aux débuts et aux ravages de l’épidémie, la perception et les réactions des politiques, de l’église, du corps médical et des parents des victimes de la maladie - entre incompréhension, effroi et rejet : glaçant!..

L’auteur, Jonas Gardell, avec une écriture crue et poétique, n’épargne pas le lecteur et nous livre là un récit sans concession, dur et bouleversant, une émotion brute, qui est un cri de colère et aussi un cri d’amour : « je veux dans ma vie pouvoir aimer quelqu’un qui m’aime », telle est la devise en quelque sorte de ce roman puissant et ambitieux, tout à la fois douloureux et lumineux....Magistral !

"N'essuie jamais de larmes sans gants" - Jonas GARDELL - Editeur : GAÏA (07/09/2016) - 588 pages

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article